Association pour la recherche du site historique de la chapelle Champlain.

image1 image2 image3 image4

La naissance de l'Association pour la recherche du site historique de la chapelle Champlain (A.R.S.H.C.C.) découle de plus de 150  ans de recherches passionnées, toutes menées par des personnes soucieuses de donner aux francophones un lieu où pourrait être honoré Samuel Champlain dans la Ville de Québec qu'il fonda le 3 juillet 1608. L'engouement actuel pour recherche de sa chapelle funéraire doit être attribuée à monsieur René Levesque, un géographe féru d'archéologie amérindienne et entiché de la figure historique de Champlain. À la suite d'une fouille illégale et grandement questionnable qu'il réalisa avec l'aide de monsieur Charles Beaudry en 1988 sous la basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec où il fut l'objet d'une risée générale, il décida de constituer un comité scientifique constitué de quatre chercheurs avérés: Georges Gauthier Larouche, ethnogéographe, Maurice K. Seguin, géophysicien de renommée internationale, Paul Grimard, arpenteur-géomètre, et Carl Lavoie, archéologue.  Le Comité Champlain était né. Cela se passait en 1997.

Durant le mois de novembre de cette année, ces chercheurs procédèrent à des relevés au bip mat dans le cours des rues Buade et du Fort dont les résultats doublés d'un rapport d'analyse des archives historiques parurent dans un volumieux rapport que produisit l'archéologue pour le compte du Mouvement francité avec un financement de 2 000,00 $ obtenu de la Ville de Québec.

Le Comité n'a jamais cessé ses recherches depuis. Messieurs M. K. Seguin et René Levesque décédèrent en janvier et en février 2007. Carl Lavoie créa l'année suivante le groupe social Comité Champlain 2008 qui compte aujourd'hui près de 300 membres à travers le monde, cela afin de perpétuer la mémoire de ces chercheurs et de poursuivre l'oeuvre entreprise en 1997. En 2011, quelques membres du Comité, G. G. Larouche, Pierre Dubeau, Marie-Jeanne Carrière, Sandrina Henneghien et Carl Lavoie fonde l'Association pour le recherche du site historique de la chapelle Champlain. En juin 2012, l'Association réalise de nouveaux relevés avec un géoradar à l'intersection des rues de Buade, du Fort et Dauphine ainsi dans les sous-sol du magasin Darlington et dans le choeur de la cathédrale-basilique grâce à la collaboration de monsieur Jamal Rhazi, géophysicien de l'université de Sherbrooke. Cette fois encore le travail s'effectue bénévolement.

Radio-Canada produit alors un reportage pendant les travaux sur le terrain. Celui-ci sera diffusé dans le cadre de l'émission de vulgarisation scientifique «Découvertes» le dimanche 4 novembre 2012. En 2011 l'Association participe aux Fêtes de la Nouvelle-France en faisant des visites guidées (2012) alors que  Carl Lavoie prononce une conférence publique sur son hypothèse de localisation de la chapelle funéraire Champlain qu'il place à l'intersection ded rues de Buade, du Fort et Dauphine, juste à l'est du presbytère, à l'intérieur de ce qui fut, entre 1658 et 1668, le fort des Hurons. Et aujourd'hui encore notre association poursuit inlassablement sa quête en vue de découvrir le site où jadis reposa le corps du fondateur de Québec ainsi sue ceux de deux de ses amis proches, le père Charles Raimbault et monsieur François Deré de Gand. Au nom du Comité Champlain 2008 et de l'Association pour la recherche du site historique de la chapelle Champlain, je vous invite à vous joindre à nous afin que nous puissions poursuivre nos recherches.

Carl Lavoie, président 

2019  Tombeau de Champlain  Webmestre Sylvain Gravel
DMC Firewall is a Joomla Security extension!